Refonte de brrd.fr

| Temps de lecture : 5 min

Après des années de calme plat, une remise à jour de brrd.fr était devenue nécessaire. C'est désormais chose faite. Voici quelques réflexions sur le sens que j'ai donné à cette refonte, les questions qu'elle a soulevées et la façon dont elle a été menée.

Repenser le besoin

Mon métier m'a appris à ne jamais commencer un travail sans être certain d'avoir compris les raisons pour lesquelles on me demande de le faire. J'aurai sans doute l'occasion d'en reparler plus longuement une autre fois ; disons simplement ici que je suis convaincu qu'identifier et formuler le « pourquoi » d'un projet de développement (et sans doute de design en général) est une étape cruciale de sa préparation.

Il aurait été dommage de ne pas appliquer à moi ce conseil que je répète depuis des années à mes clients. La refonte de mon site a donc été l'occasion de me poser plusieurs questions.

Premièrement : à quoi sert brrd.fr ?

Brrd.fr est consacré à mon activité professionnelle. Il me sert donc avant tout à présenter mon métier, un métier parfois difficile à comprendre parce qu'il se situe à mi-chemin entre le secrétariat d'édition et le développement web. Il permet aussi de décrire mes domaines d'expertise, mes centres d'intérêt professionnels et les valeurs dans lesquelles j'aime inscrire mon travail. Il fait également office de point de contact. Enfin j'aimerais que ce site m'aide à accompagner, voire prolonger mon travail, un peu comme le ferait un site de documentation, une FAQ ou un journal de bord.

Deuxièmement : à qui brrd.fr s'adresse-t-il ?

Le site s'adresse d'abord à mes clients actuels et futurs, qui sont souvent des éditeurs, responsables de publications, chercheurs, documentalistes ou plus généralement chargés de projets. Mais aussi à mes collègues secrétaires d'édition et développeurs, aux acteurs et usagers du logiciel libre et de l'accès ouvert, ou plus largement aux personnes que ces sujets intéressent.

L'ancien site ne répondait pas vraiment à toutes ces préoccupations. Il était volontairement très (trop ?) épuré, et finalement rarement mis à jour. C'est la raison pour laquelle j'ai démarré la refonte qui nous intéresse ici.

Une page « Projets »

Premier constat : l'ancienne version de brrd.fr ne disait pas grand chose à propos des mes réalisations. Or quoi de mieux pour présenter un métier que montrer ce qu'il produit ?

Concrètement une grande partie de mon travail quotidien est réalisée dans le cadre de mon activité au sein du collectif Edinum et apparaît donc déjà sur edinum.org. Dès lors la question se posait de savoir comment présenter ici mes projets sans créer de doublon.

J'ai choisi d'y répondre en créant une nouvelle page « Projets » qui donne une vision plus personnelle de mon travail. Je n'y présente pas le détail de toutes mes missions, mais plutôt les grands projets et orientations qui les regroupent et donnent de la consistance à mon activité. J'ai par exemple choisi de mettre en avant la maquette Nova plutôt que les sites qu'elle m'a permis de construire.

Cette page est aussi une occasion de montrer plusieurs initiatives personnelles qui témoignent de mon attachement au logiciel libre.

Des billets

J'ai beaucoup hésité avant de me décider à inclure un système de billets au site. Je n'ai aucune prédisposition pour ce format d'écriture. J'ai aussi appris à me méfier des projets entièrement construits autour d'une idée de micro-parutions périodiques, car je sais que cela implique à long terme des ressources, du temps et de l'endurance que l'on a souvent tendance à sous-estimer. Je ne compte malheureusement plus les projets où l'on m'a demandé de concevoir un fil d'actualités ou un espace de blogging qui n'ont finalement jamais été utilisés. Or quoi de plus contre-productif qu'une publication périodique laissée à l'abandon ?

D'un autre côté il me manquait vraiment un espace où écrire. Quand une partie de votre travail consiste à expliquer vos choix techniques à des dizaines de personnes différentes, vous finissez fatalement par vous répéter tôt ou tard. Certaines questions reviennent d'un projet à l'autre, d'un partenaire à l'autre. Il n'y a rien de surprenant à cela, l'édition électronique et le web sont des domaines hermétiques à bien des égards.

Le nouveau système de billets est un moyen de mettre mes réponses à toutes ces questions à la disposition de tout le monde. C'est un gain de temps pour moi (j'arrête de copier-coller des mails) et si cela peut en prime être utile à quelqu'un d'autre alors je ne vois pas de raison de s'en priver. Je perçois un peu ces billets comme un complément à la documentation d'Edinum, l'idée étant de proposer le même type d'informations, toujours sans contrainte de périodicité mais sous une forme plus libre et plus personnelle.

Une refonte graphique (ou pas)

Bien que les retours que j'ai reçus à propos de la charte graphique de brrd.fr aient toujours été positifs, j'ai pensé qu'il était temps d'en changer. Ainsi pendant trois mois début 2022, le site a expérimenté une nouvelle charte très différente de la précédente.

Charte graphique de brrd.fr de janvier à avril 2022

Malheureusement cette fois-ci les retours de mon entourage étaient plus mitigés… J'ai donc accepté mon erreur et rétropédalé pour revenir (à peu près) à l'identité visuelle initiale. Celle-ci a tout de même finalement beaucoup évolué pour répondre aux nouveaux besoins du site, qui s'est enrichi de plusieurs pages et de textes longs.

Au final je suis globalement satisfait de cette presque-refonte graphique, qui apporte un rafraîchissement bienvenu sans pour autant m'obliger à imprimer de nouvelles cartes de visite :-)

Mes adieux aux statistiques de visites

La pertinence des mesures d'audience sur le web avait déjà été impactée par la démocratisation de la directive « Do Not Track » (quand elle était respectée par les hébergeurs). Le règlement général sur la protection des données (RGPD) appliqué en Europe depuis 2018 a confirmé cette tendance en posant des contraintes importantes à la collecte des statistiques de visites. Le visiteur doit maintenant pouvoir refuser de figurer dans les statistiques collectées. Si c'est une bonne nouvelles pour la protection des données personnelles, cela entraîne un travail supplémentaire non négligeable pour les concepteurs.

S'est donc posée la question de la collecte des statistiques sur brrd.fr. En y réfléchissant, je me suis aperçu que je ne consultais presque jamais ces mesures d'audience. Ce qui m'intéresse en réalité est moins le nombre de visiteurs qui ont lu le site que celui de ceux qui l'ont apprécié, utilisé ou qui s'en serviront un jour pour prendre contact avec moi.

J'ai donc décidé de supprimer toutes les mesures d'audience de brrd.fr. Cela garantit à mes visiteurs que leur vie privée sera respectée tout en me permettant de réduire la page « Politique de confidentialité » à son strict minimum, m'épargnant ainsi la rédaction du charabia légal qu'induit fatalement la collecte des données personnelles. Je ne récupère donc aujourd'hui plus aucune information concernant les visiteurs de mon site. Souriez, vous n'êtes pas pisté !

Le point négatif est bien sûr qu'il devient plus difficile de savoir quelles pages intéressent mes lecteurs, or c'est une information très utile pour définir une ligne éditoriale. Je réfléchirai peut-être a une solution alternative (comme un bouton « Applause » ?). En attendant, si vous appréciez ce que vous lisez ici alors n'hésitez pas à m'écrire pour me le dire !

Un nouveau workflow de publication

Finissons comme il se doit avec les considérations techniques ennuyeuses mais indispensables. Ce nouveau site est rédigé en Markdown et publié avec Eleventy, un générateur de sites statiques pour Node.js qui se distingue par sa grande flexibilité. C'est la première fois que j'utilise Eleventy en production et je n'hésiterai pas à renouveler l'expérience si l'occasion se présente, même si cela reste à mon avis une solution à réserver (pour l'instant ?) aux bricoleurs qui apprécient gérer eux-mêmes tous les aspects de leur publication, du code à la rédaction.


Disons pour conclure que je suis satisfait de cette nouvelle version de brrd.fr comme de la manière dont elle a été conçue. Développer un site personnel peut à première vue sembler une perte de temps, mais je m'aperçois avec le recul que cela m'a permis de (re)voir la conception web d'un autre œil, celui du commanditaire. Ce rafraîchissement a donc également été celui d'un regard que je porte sur mon travail.

Il ne me reste qu'à vous souhaiter de prendre autant de plaisir à parcourir ces pages que j'ai eu à les créer.

Bienvenue !